Où suivre les meilleures études de médecine en Bretagne ? 

Les lycéens qui veulent se vouer au domaine de la santé doivent, au lendemain de la sortie des résultats, commencer à réaliser leurs vœux d’université. Pour cela, les jeunes bretons qui souhaitent s’inscrire en première année commune aux études de santé (Paces) doivent choisir l’établissement qui répondra à leurs attentes et leur permettra de gravir les niveaux sans trop d’encombre. Mais si la plupart des bacheliers français n’ont le choix qu’entre une ou deux facultés de médecine, ceux qui viennent de décrocher leur bac en Bretagne doivent considérer plusieurs facs que proposent les deux grandes universités de la région. Alors, vaut-il mieux opter pour une fac qui offre un taux de réussite élevé ou pour celle qui ne ménage pas ses étudiants dans la transmission des compétences ? Découvrez les meilleurs établissements de Bretagne, ceux qui vous permettront d’appréhender au mieux la médecine . 

Docteurs et études en Bretagne

La faculté de Médecine et des Sciences de la Santé de Brest 

Institution publique fondée en 1971, l’Université de Bretagne Occidentale est une université de taille moyenne (environ 18 000 étudiants) proposant un large éventail de programmes dans tous les domaines. Membre de l’Université Européenne de Bretagne (UEB), une structure de coordination régionale pour l’enseignement supérieur, l’Université s’appuie sur une vaste palette de travaux de laboratoires pour transmettre l’enseignement des sciences aux étudiants. L’UBO abrite 37 laboratoires, dont certains sont soutenus par de prestigieux organismes de recherche français tels que le CNRS, l’INSERM et l’IRD. Il existe quatre principaux domaines de recherche à l’UBO : les sciences marines, la santé et l’agroalimentaire, les mathématiques et les TIC, ainsi que les sciences humaines et sociales. 

L’Université de Bretagne Occidentale propose 189 diplômes basés sur le modèle européen (Bachelor-Master-PhD), dont : 

  • 131 spécialisations Bachelor et Master, 
  • 42 diplômes professionnels, 
  • 16 degrés technologiques, 
  • 24 diplômes conjoints avec d’autres universités. 

L’Université UBO abrite ou collabore avec 18 centres d’enseignement et de recherche de premier cycle répartis sur tout le territoire de la Bretagne Occidentale : 

  • 6 facultés proposant des qualifications de type UFR (unité de formation et de recherche), 
  • 8 écoles et instituts, 
  • 2 écoles d’ingénieurs, 
  • 1 centre de formation continue, 
  • 1 Observatoire des sciences de l’univers (OSU). 

Fondée en 1966 pour composer la branche Médecine de l’Université de Bretagne Occidentale, la faculté de Médecine et des Sciences de la Santé de Brest forme des professionnels de santé aux compétences variées : médecins, sages-femmes, techniciens voués à l’action sanitaire et sociale, chercheurs en biologie humaine… Collaborant étroitement avec les autres branches de l’UBO et avec le CHU de Brest, la faculté de Médecine entretient également des relations de partenariat avec les autres structures universitaires et hospitalières de Bretagne Occidentale. L’objectif de la faculté de Médecine et des Sciences de la Santé de Brest est de fournir un soutien continu dans le dispositif d’enseignement, de recherche et de soins en entretenant des collaborations fructueuses avec les branches Médecine de rennes, Tours, Angers et Nantes. Depuis son instauration en 1966, la faculté de Médecine de l’Université de Bretagne Occidentale a largement contribué aux compétences de milliers de médecins et techniciens pharmaceutiques de France. Certains de ses étudiants profitent d’ailleurs d’une petite notoriété sur la toile, comme Karine D. du site Pharmacity.info qui y termine ses études. 

Le cycle préparatoire aux études de médecine, de l’UBS 

Fondée en 1995, l’Université de Bretagne Sud (UBS) a confirmé sa position d’acteur clé de la promotion sociale et du développement régional, économique et culturel de la Bretagne du Sud. Multidisciplinaire, moderne et innovant, UBS a connu une croissance ininterrompue portée par ses liens locaux étroits et ses perspectives professionnelles. Se voulant proche de ses étudiants, de l’environnement économique et culturel local et des autorités locales dans les milieux bretons, l’Université reste démocratique dans ses perspectives d’accès à l’enseignement supérieur et à la réussite. Idéalement située entre terre et mer, l’Université de Bretagne Sud dispose de deux campus principaux et d’un troisième campus satellite : Lorient, Vannes et Pontivy, au cœur de la Bretagne sud. 

Avec son cycle préparatoire aux études de médecine (CPEM), l’Université de Bretagne Sud offre l’occasion aux lycéens de Terminale S de se préparer activement pour leur entrée en faculté de médecine. Pour cela, les étudiants auront à aborder les matières de sciences fondamentales tout en se familiarisant avec les modalités d’enseignement en première année de médecine (Paces). Pour cela, le CPEM propose de véritables QCM constitués par des extraits de concours ou des séances de travaux dirigés de la Faculté. Tout au long du cycle préparatoire aux études de médecine, les lycéens en Terminale S devront aborder les principales thématiques qui caractérisent la première année commune en études de santé, à savoir : la biologie (biochimie, biologie cellulaire, biologie moléculaire, génome et génétique), la chimie (atomistique, cinétique chimique, chimie organique, médicaments), la physique (mécanique des fluides, physique optique, application au microscope et à l’œil) ainsi que les mathématiques (probabilités élémentaires, variables aléatoires, probabilités conditionnelles et lois de probabilité). 

Créée sous l’initiative de la Faculté des Sciences de l’Université de Bretagne Sud, des établissements du BAPE (Bassin d’Animation de la Politique Éducative) de Lorient et de Vannes, le cycle préparatoire aux études de médecine est dispensé sur le Campus de Tohannic à Vannes, ainsi que sur le Campus de Saint-Maudé à Lorient. Tous les élèves de Terminale qui souhaitent s’inscrire en Faculté de médecine peuvent souscrire au cycle préparatoire.