Quelles études suivre pour devenir orthophoniste ?

Quelles études suivre pour devenir orthophoniste ?

L’orthophonie est un métier dont les pratiquants sont spécialisés en troubles de la communication. Grâce à la formation qu’ils ont suivie, ces professionnels peuvent prévenir, évaluer et traiter les problèmes de communication orale et écrite. Avant de pouvoir exercer leur métier, les orthophonistes doivent suivre une formation adéquate. Pour être pleinement opérationnels, les orthophonistes ont suivi des cours sur différentes thématiques comme l’anatomie, la psychologie et les processus cognitifs. Si vous souhaitez devenir orthophoniste, ci-après les études que vous allez suivre.

Les prérequis

Kristina-Kristy
Kristina (Kristy) Findlay,

Pour devenir orthophoniste nous indique Kristina Findlay, orthophoniste M.Sc.O(C) Co-fondatrice de centremosaique.ca, il y a certains préalables à prendre en compte. En premier lieu, les futurs étudiants doivent prendre conscience de la portée de leur choix. En effet, être orthophoniste est une fonction qui demande de la persévérance et de la patience. Ensuite, il y a le diplôme de premier cycle pour les étudiants du Canada. Le tarif d’une consultation à Québec s’explique d’ailleurs par toutes les compétences dont dispose l’orthophoniste.

Pour certains programmes, il est même nécessaire de suivre des cours préalables pour être admis. Enfin, il est important de se renseigner sur le métier en soi. Effectivement, pour la plupart du temps, les orthophonistes traitent des enfants. C’est le cas d’une consultation en logopédie. Il s’agit d’une technique qui a pour objectif de rectifier les défauts de prononciation chez les enfants. L’approche est donc différente selon qu’il s’agisse d’un adulte ou d’un enfant.

La formation pour devenir orthophoniste

quelles études suivre pour devenir orthophoniste ?

Pour suivre une formation en orthophonie au Québec, il faut être titulaire du diplôme de premier cycle. Ce diplôme permettra aux étudiants d’achever une maîtrise en orthophonie, un cursus qui dure 2 à 3 ans. Au cours de leur formation d’orthophoniste, les apprenants auront des matières telles que les notions fondamentales en phonétique et phonologie, neurosciences et langage, probabilités et statistiques et les méthodes quantitatives.

Ces matières sont importantes, notamment dans le cadre des évaluations que les orthophonistes vont réaliser. En effet, pour reconnaître le problème d’un patient, l’orthophoniste lui soumet des tests sous forme de jeux par exemple. Si l’orthophoniste n’est pas suffisamment formé, il risque de donner un mauvais diagnostic et donc un traitement inadéquat.  

L’exercice du métier d’orthophoniste

Une fois que les étudiants en orthophonie ont fini leurs études, ils peuvent exercer leur métier. Toutefois, il est impératif qu’ils aient accompli quelques périodes de stages. Cela est utile, non seulement pour parfaire leur formation d’orthophoniste, mais aussi pour qu’ils puissent se familiariser avec leur travail. Il se pourrait qu’il soit demandé aux apprenants de réaliser du bénévolat. Dans tous les cas, une fois que le cursus est réalisé, les nouveaux diplômés devront s’inscrire auprès de l’ordre professionnel de leur région. Bien que la plupart des orthophonistes exercent leur fonction à titre libéral, ils peuvent aussi le faire dans la fonction publique. Le salaire de l’orthophoniste dépend de son statut (libéral ou fonctionnaire).

Share:

You might also like …